Réouverture des Traversées le 11 mai

La librairie Les Traversées rouvre ses portes lundi 11 mai à 10h.

Nous sommes prêts à vous accueillir! Un certain nombre de mesures ont été mises en place pour cette première étape du déconfinement : limitation du nombre de personnes dans la librairie, file d'attente à l'extérieur, utilisation du gel hydroalcoolique mis à votre disposition à l'entrée, port du masque fortement conseillé, gestes barrières et distanciation physique, parcours fléchés, autant de recommandations nécessaires, imposées par la circulation toujours active du virus. Les respecter est déterminant pour notre sécurité à tous. Merci à tous pour cela. Il est désormais possible de régler vos achats en ligne, directement sur notre site www.lestraversees.com.

- du lundi au samedi : 10h00 - 19h30

- le dimanche de 10h00 à 13h30

 

Toute l'équipe des Traversées est heureuse de vous retrouver!
 

Les enfants! A vos crayons de couleur, feutres, pastels, pinceaux!

Dessin original de Bertille, libraire aux Traversées

Tu as passé du temps chez toi, un mois et demi sans pouvoir sortir autant que tu l'aurais voulu.

Nous te proposons de faire un beau dessin sur ton expérience du confinement.

Voici pour toi quelques idées :

- le portrait de la personne qui t'a le plus manquée

- la couverture d'un livre que tu as aimé pendant cette période

- ton masque de protection idéal

- une activité ou un bon moment passé en famille à la maison

- ta ville vue par la fenêtre

- ta position favorite pour lire

 

Quand tu auras fini ton dessin, demande à tes parents de nous l'envoyer par mail à l'adresse contact@lestraversees.com, nous nous chargerons de l'imprimer. Ou alors, si tu habites près de la librairie, à l'occasion d'un déplacement autorisé, toi et tes parents pourrez l'apporter, dans une enveloppe pour le protéger, c'est mieux. Il sera possible de le glisser sous la grille de l'entrée. N'oublie pas de le signer !

Quand la librairie sera ouverte de nouveau, nous exposerons les dessins que nous aurons reçus dans la vitrine, et tous les passants pourront les admirer.

A toi de jouer!

 

   
© Cyryl Grossman  
 
Nous avons choisi de vous parler du dernier livre de la philosophe et essayiste  Evelyne Grossman : La créativité de la crise, aux éditions de Minuit, sorti en ce début d'année. S'appuyant sur les écrits ou notes d'écrivains, philosophes et artistes comme Beckett, Artaud, Blanchot, Foucault, Deleuze, Nietzsche, Louise Bourgeois et bien d'autres, Evelyne Grossman nous invite à nous pencher sur la créativité en temps de crise. Elle nous rappelle que non seulement l'interprétation créatrice n'est pas donnée à tout le monde mais aussi que nombreux sont ceux qui en sont privés pendant un temps. A travers les voix de ces intellectuels, elle nous décrit les longues traversées auxquelles donnent lieu ces périodes de crise. Deleuze raconte qu'il n'a rien écrit pendant huit ans : "c'était comme un trou dans ma vie, un trou de huit ans." Beckett, lui, se demande au coeur de sa crise créative "où est passée la main amie". L'écrivain Jean-René Huguenin écrit dans son journal : " Il y a des jours où mon cerveau s'arrête, exactement comme une montre, et je reste des après-midi entiers en panne incapable de travailler, d'imaginer, de lire et même de penser."
 
Evelyne Grossman souligne une autre subtilité; la crise elle même est créativité. Des artistes comme Louise Bourgeois, les philosophes Michel Foucault ou Nietzsche y découvrent une extension de leurs territoires. Ils ne se posent pas la question de surmonter la crise mais de l'habiter , d'y faire corps. Bref d'être la crise ! Mise sous tension, la créativité évacue la crainte de son anéantissement : marcher sur cette ligne de crête que représente individuellement ce moment devient un acte salvateur, une sorte de seconde vie. Ainsi pour Beckett le "ratage" se transforme en une expérience esthétique à part entière.
 
 A cette question "pourquoi  écrivez-vous ?", Tityre, le personnage de Paludes de Gide, répond: "Moi ? Je ne sais pas. Probablement que c'est pour agir".  Agir : une vertu que nous nous réjouissons de mettre en pratique en vous conseillant ce livre.
Ci-dessous une petite sélection des ouvrages abordés par Evelyne Grossman.
 

Atlanta 1948, ses premiers flics afro-américains et le Ku Klux Klan, la banlieue de Copenhague et l'insaisissable assassin aux marrons, la petite ville de Larvik au sud de la Norvège et son attachant duo d'enquêteurs, Tokyo à la fin des années 50, la guerre du Donbass ou l'après-guerre à Hambourg, l'Angleterre d'Une confession, roman inoubliable pour Simenon, celle de Manon Bradshaw, la drôle d'enquêtrice de Présumée disparue, sans oublier les silences d'Alice et la noirceur de Glasgow... autant de lieux, d'époques, d'univers très différents mais avec deux points communs : celui de capter notre attention, parfois mise à mal par les conditions de nos confinements, et leur grande qualité.

Rue Mouffetard, 1896

Rue Mouffetard, 1896, aujourd'hui rue Bazeilles

 

Chers amies et amis des Traversées,

Nous pensons à vous, en ce début de quatrième semaine loin de vous et de la librairie.

Chaque jour qui passe nous rapproche du moment où nous nous retrouverons et pourrons partager avec vous ce qui fait la richesse de notre lien, nos lectures. Car nous avons du temps, ce temps qui nous manquait toujours, et nous lisons, bien sûr. Dans cette situation, les livres sont autant de fenêtres sur d'autres vies, d'autres époques, d'autres mondes. Nul besoin d'attestation pour réfléchir, imaginer, découvrir...

Voici nos premières « lectures en confinement ». Epagine et Paris Librairies vous permettent de les obtenir au format numérique.

 

L'Inde était le pays invité pour l'édition 2020 de Livre Paris.

Comme chaque année, nous avions décidé d'accompagner cette manifestation, malheureusement annulée.  Voici une photo de la vitrine et une sélection de romans indiens. Nous espérons que ce voyage vous plaira et nourrira vos envies de lecture, dans l'attente du moment où nous pourrons de nouveau vous accueillir à la librairie.

La vitrine a été réalisée par Julie-Camille Schlumberger, qui a imaginé ce bel éléphant coloré.

 

Petite sœur du célèbre Pico Bogue, Ana Ana est une petite fille astucieuse, vive et rigolote. Elle vit de grandes aventures avec ses doudous chéris : Touffe de Poils, Grizzou, Pingpong, Zigzag, Goupille, Baleineau. Tel un chef d'orchestre, elle dirige tambour battant cette petite troupe joyeuse qui la suit dans ses idées ou ses bêtises les plus fantaisistes.

 

 

"La télévision fabrique de l'oubli. Le cinéma fabrique des souvenirs."

La librairie rend hommage à JLG, né le 3 décembre 1930, pour sa quatre-vingt-dixième année, dont soixante de création.

Un hommage en livres et... en vidéo !

Un écran installé en vitrine diffuse en boucle plus d'une heure et demie de dizaines d'extraits de films. Un large choix d'ouvrages de et sur Godard accompagne cet événement exceptionnel qui s'achèvera le dimanche 8 mars.

En cas d'humeur morose en ce début d'année 2020, nous prescrivons la lecture du dernier roman de Jean Echenoz, Vie de Gérard Fulmard, publié aux éditions de Minuit, comme toute son œuvre.

Si les symptômes subsistent, nous ajoutons à l'ordonnance un petit voyage en Corée du Nord avec Envoyée spéciale, qui vient de paraître en format poche, dans la collection "Minuit double".

Aux frontières du reportage et de l'essai, à la lisière de la réalité et de la fiction, la littérature du réel est aujourd'hui bien représentée dans les librairies. Extrêmement diverse dans ses thèmes comme dans ses constructions, elle ne se laisse pas facilement cerner.

Nous vous proposons une sélection de textes qui nous l'espérons en montre la diversité et la richesse. Et pour mieux en définir les contours, nous recevons le jeudi 20 juin à 19h deux éditeurs qui consacrent leur travail à la faire connaître : Clara Tellier Savary, pour les éditions Goutte d'Or, et Adrien Bosc, pour les éditions du Sous-Sol.

empty