Il y a cent manières de se créer un jardin : la meilleure est encore de prendre un jardinier. Ce jardinier vous plante toutes sortes de bouts de bois, de bâtons ou de manches à balai, en vous soutenant que ce sont là des érables, des aubépines, des rosiers à haute tige ou buissonnants et autres espèces botaniques ; cela fait, il se met à fouir le sol, le retourne pour le retasser, fait de petites allées avec du mâchefer, fiche en terre ça et là quelques rameaux fanés qui, à son dire, sont des plantes, sème, pour la future pelouse, des graines qu'il nomme zizanie, épiette, vulpin, cretelle et fléole ; puis il s'en va, laissant le jardin aussi gris et nu qu'au jour de la création du monde, se bornant à vous prescrire d'arroser soigneusement toute cette terre et de faire venir du sable pour les allées quand le gazon sortira.

Karel Capek, L'Année du jardinier, 1929

 

 



Nous vous proposons un choix d'ouvrages qui témoignent de la diversité de la littérature du Maroc et de ses écrivains. Femmes et hommes, auteurs d'hier et d'aujourd'hui, poètes et romanciers, ils nous permettent d'apprécier la richesse des expressions littéraires marocaines et la variété des styles et des sujets dont ils s'emparent.

A l'occasion de la rencontre du 3 mars avec Jean-Baptiste Fichet, pour fêter la parution de son livre La beauté Bud Powell (éditions Bartillat), nous vous proposons une sélection d'ouvrages sur le jazz, récits de vie ou essais, berceuses ou BD.

Les éditions Picquier fêtent leurs 30 ans... et le nouvel an chinois.
A cette occasion, une très belle estampe d'Hiroshige vous sera offerte pour l'achat de deux volumes de la collection Picquier Poche.

   
 

Plus de 300 romans en langue française paraissent en cette rentrée littéraire de l'hiver 2017.
Nous vous proposons notre première sélection, qui s'enrichira à mesure des lectures des libraires des Traversées.

Nous vous proposons une sélection de premiers romans qui nous ont particulièrement plu dans cette rentrée littéraire.

A remarquer dans cette sélection que cinq d'entre eux  viennent d'auteurs originaires de régions éloignées : la Bulgarie  pour Elitza Gueorguieva, le Burundi pour Gaël Faye, l'Iran pour Négar Djavadi, les Comores pour Ali Zamir et la Corée du sud pour Elisa Shua Dusapin. Olivier Liron, pour sa part, est né à Melun...

Découvrez les sans tarder !

Danse d'atomes d'or

Danse d'atomes d'or

  • Grand format17.00 €
Hiver à Sokcho

Hiver ? sokcho

  • Grand format15.50 €
Anguille sous roche

Anguille sous roche

  • Grand format19.00 €
Petit pays

Petit pays

  • Grand format18.00 €
Désorientale

D?sorientale

  • Grand format22.00 €

Dans le cadre de la résidence d'Eugène Savitzkaya à la librairie, celui-ci organise régulièrement des rencontres culturelles dans le Ve arrondissement. Poète atypique qui ne perd rien de son talent lorsqu'il s'attaque à l'exercice difficile du roman, ou même à celui de la récitation tête à l'envers, dont il nous a fait une démonstration lors de la dernière promenade du 14 Mai. 

 

 

Le texte récité ici et écrit pour l'occasion s'intitule "Contre l'Homme". Vous pouvez l'écouter en intégralité ci-dessous. N'hésitez pas à nous envoyer un mail si vous voulez le télécharger, nous vous l'offrirons avec plaisir !

 

« Il faut aimer les artistes, penser qu'ils ont finalement toujours raison. C'est ma conviction profonde depuis que je fais ce métier, je ne crois pas qu'il y ait de petits et de grands artistes, de petites et de grandes œuvres. Il faut justement se méfier dans ce domaine si foisonnant, riche et complexe de la création, de nos catégories de classement et de jugement, être sans cesse à l'écoute, aux aguets – ce qui ne veut pas dire que tout se vaille, tant s'en faut. En tout cas, j'ai depuis toujours voulu mettre les dons d'éditeur que l'on veut bien me reconnaître au service de ces créateurs, aucun déboire éditorial ne m'a fait changer d'opinion sur ce point crucial. »

 

Discours de réception du prix Merito Editorial 2007

empty