L'amour d'un vieil homme

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

L'amour d'un vieil homme

Traduction Yves Cadroy  - Langue d'origine : Anglais

Liste

Resté inédit en français jusqu'à ce jour, L'Amour d'un vieil homme est le dernier roman d'Anthony Trollope - et une comédie amoureuse d'une merveilleuse finesse de sentiments. Un gentleman anglais, célibataire, ayant dépassé la cinquantaine, recueille dans sa demeure une toute jeune femme après le décès de ses parents. Il en tombe inévitablement amoureux, puis se risque à la demander en mariage. Sans parvenir à l'éconduire, elle lui parle d'un jeune soupirant fort pauvre dont elle s'était éprise, trois ans plus tôt, et qui avait ensuite mystérieusement disparu. Le destin de ces trois êtres va se jouer en l'espace de quelques semaines, dans le décor paisible de la prospère et bucolique campagne du sud de l'Angleterre... Ami de Thackeray et de George Eliot, Anthony Trollope (1815-1882) fut l'un des grands romanciers anglais de l'époque victorienne.

Grand format
16.50 €
Ajouter au panier

Autres informations

  • EAN 9791091896641
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 288 Pages
  • Longueur 20 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 340 g
  • Distributeur Sillage

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


Biographie

Anthony Trollope - Anthony Trollope (1815-1882), l'un des grands romanciers victoriens, est le fils d'un avocat et de la romancière Frances Trollope (La Veuve Barnaby, Archipoche). Il est nommé inspecteur des Postes en 1841 : c'est lui qui introduira la célèbre boîte postale rouge dans les rues anglaises. Il s'inspire des missives non distribuées pour cause de décès ou d'adresse incorrecte pour concevoir ses premiers romans divisés en deux cycles : les Barsetshire Novels, à intrigue ecclésiastique, et les Palliser Novels, autour de la vie politique – la sienne à partir de 1867. Belton Estate paraît en 1865 dans la Fortnightly Review, qu'il a fondée. Quelle époque ! (J'ai Lu, 2011), fresque sociale et satirique, paraît en 1875. Son œuvre a été rééditée chez Fayard et Autrement.

empty