/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

L'année des fleurs de Sophora (édition bilingue français/chinois)

Traduction Emmanuelle Pechenart - Langue d'origine : Chinois

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le poème est voyage. Le poème est retrouvailles, sous la conduite de ses guides, sorcières, sirènes, chanteurs, augures danseurs, poètes chamans, dont les voix résonnent, aujourd'hui même depuis des millénaires. Meng Ming, poète né en Chine sur l'île de Hainan, reprend le trajet. Pour continuer à vivre, il adresse aux compagnons de voyage, dont nous sommes, un récit obstiné, sombre, moqueur, savant, embrouillé. Obstiné et savant parce que lui-même l'est, embrouillé parce que les souvenirs le sont, moqueur et sombre parce que des menaces planent. Réelles, parfois mortelles. Face à la peur, dont les racines " poussent jusqu'à recouvrir l'oeuvre elle-même ", face au danger, à " ces gens qu'on distingue là-bas ", le poème tend ses ailes, ou même, si l'on ose dire, tire la langue. La parole résonne, " rauque, mais claire ", vivante et en mouvement. Chaque poème, issu d'une pensée vaste et d'un long parcours, livre un moment neuf et limpide. Jean-Baptiste Para, Directeur de la collection D'une voix l'autre * L'eau est toujours la même. Rouge en automne, l'hiver venu elle brille comme du mercure. Depuis, j'ai revu Ying, à S assis tous deux sur la balançoire, à nous échapper dans nos souvenirs silencieux, fuir les humains et regarder la lune Mais, parce que la mort peut rattraper nos rêves Il n'est plus temps de crier de tout en haut, avant de lâcher prise.


empty