La conjuration des imbéciles

La conjuration des imbéciles (édition spéciale ; préface de Percy Walker)

Traduction JEAN-PIERRE CARASSO  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

"Le héros de La Conjuration des imbéciles est un gros dingue d'une trentaine d'années qui porte casquette et pantalon de tweed, et répond au doux nom d'Ignatius Reilly. Ce fou (pas si fou que ça d'ailleurs...) vit avec sa mère, qui abuse du Moscatel, dans une vieille masure de La Nouvelle-Orléans. Ignatius a des idées, plein d'idées, pour racheter le genre humain en voie de perdition dans la société déliquescente des années 60. Il noircit des cahiers d'une prose quasi moyenâgeuse. S'essaie à plusieurs métiers, dont celui d'archiviste dans une fabrique de pantalons et de vendeur de hot-dogs dans les rues les plus pourries du quartier français. Forcément, rien ne marche, Ignatius vit dans des nimbes philosophiques incompatibles avec la réalité. [...] John Kennedy Toole enchevêtre toutes ses destinées avec une maîtrise parfaite. L'écrivain, qui avait à peine une trentaine d'années quand il a écrit ce chef d'oeuvre s'est suicidé quelques années plus tard parce que sa prose n'avait pas de succès. " Anne Le Stang, La Charente libre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782264075635

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    534 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    307 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

John Kennedy Toole

John Kennedy Toole est né en 1937. Il ne trouve pas d'éditeur de son vivant pour ses deux romans : La Conjuration des imbéciles et La Bible de néon. Persuadé de n'être qu'un écrivain raté, il se suicide en 1969. Grâce à la détermination de sa mère qui contacte l'écrivain Walker Percy et le convainc de faire publier La Conjuration des imbéciles, John Kennedy Toole obtient le Prix Pulitzer à titre posthume en 1981. La Bible de néon a été adaptée au cinéma par Terence Davies avec Gena Rowlands, Denis Leary, Diane Scarwid et Jacob Tierney et présentée en sélection officielle au Festival de Cannes 1995.

empty