La justice française contre ETA
La justice française contre ETA

La justice française contre ETA (IMPRESSION A LA DEMANDE)

,

À propos

Le 10 janvier 2011, après plus de soixante années de violence sur le sol espagnol, ETA annonce la fin de ses activités. Quelles sont les raisons qui l'ont conduite à baisser les armes ? Volonté réelle de rejoindre la voie politique ou conséquence des coups portés à l'organisation terroriste par la France et l'Espagne ?
Entre l'annonce de la fin d'ETA et sa réalisation effective, il y a des marges que la coopération judiciaire et policière doit continuer à occuper. Dans le respect des libertés individuelles, les juges, procureurs et policiers qui la servent ne doivent pas relâcher la pression de la justice et du droit qui, seuls, sont en mesure de résorber un terrorisme anachronique en démocratie.

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit privé > Droit pénal

  • EAN

    9782130589020

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    296 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    410 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Samuel Vuelta Simon

Depuis septembre 2008, Samuel Vuelta Simon est directeur-adjoint de l'École nationale de la magistrature. Juge d'instruction pendant dix ans, il a rejoint Madrid pour devenir le deuxième magistrat de liaison en 2004.

Patrice Ollivier-Maurel

Patrice Ollivier-Maurel est procureur de la République près le tribunal de Chartres. Nommé à Madrid en 2008, il a été avant cela vice-procureur au parquet de la juridiction interrégionale spécialisée du Tribunal de Marseille, en charge de la lutte contre la criminalité organisée.

empty