Petit breviaire de la gourmandise (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Petit bréviaire de la gourmandise / Laurent Tailhade Date de l'édition originale : 1914 Sujet de l'ouvrage : Gastronomie Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr


Rayons : Sciences & Techniques > Sciences appliquées et industrie > Filières industrielles


  • Auteur(s)

    Laurent Tailhade

  • Éditeur

    Hachette Bnf

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    01/03/2016

  • EAN

    9782016184592

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    23.4 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Poids

    102 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Laurent Tailhade

Écrivain, poète, polémiste, traducteur du Satyricon de Pétrone, Laurent Tailhade fut une figure marquante de la vie littéraire de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. Né à Tarbes (HautesPyrénées) en 1854, il meurt à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne) en 1919. Parnassien dans ses
premiers recueils (Le Jardin des rêves, 1880 ; Vitraux, 1892), il s'adonne ensuite avec ferveur et obstination à la satire dans les recueils Au pays du mufle (1891), À travers les groins (1899), Poèmes aristophanesques (1904). Ses œuvres en prose, Imbéciles et gredins (1900), Discours
civiques (1902), tout aussi virulentes, sont de la même veine : y souffle un certain vent de liberté qui semble s'être aujourd'hui perdu.

empty