Pu De Pau

  • « Toute linguistique est par définition saussurienne ». En effet Saussure ouvre la voie à la linguistique moderne en systématisant une pensée de la langue reposant sur la définition de « langue, langage, parole » et sur la construction d'une théorie du signe. Le Cours de linguistique générale s'est imposé comme un texte fondateur, dont la lecture a permis l'avènement entre autres du structuralisme et de la sémiotique. De nombreux écrits parallèles montrent que Saussure s'intéressait à la littérature et que sa lecture des textes classiques, notamment, influença et infléchit sa réflexion sur le langage. Se demander en quoi Saussure nous aide à penser la littérature, revient à interroger les écrits du « premier linguiste » comme « poétique interrompue » et à voir comment ses concepts permettent a posteriori de théoriser les principes de critique génétique, ou même d'investir le champ de la littérature contemporaine.
    Avec les contributions de M. Arrivé, J. Cho, D. Delas, G. Dessons, F. Gandon, J.-G. Lapacherie, Ch. Laplantine, S. Martin, L. Mourey et P.-Y. Testenoire.

empty