• Volontairement inscrit au coeur de l'actualité, cet ouvrage met en lumière la
    prégnance du crime organisé dans l'économie mondiale au travers d'une
    présentation problématisée des principaux trafics illicites transnationaux. En
    retraçant les contours de ces flux, il expose les liens tissés entre
    globalisation du crime, géopolitique de l'illicite et développement économique.
    Au fil des pages, le soleil noir de la mondialisation, les relations
    internationales de l'illicite, se révèle. Faisant souvent l'objet d'études
    spécifiques et cloisonnées, ces grands trafics et l'économie criminelle qu'ils
    représentent sont rarement envisagés dans leur ensemble. Pourtant, simplement
    guidé par un arbitrage en opportunité entre rentabilité d'un trafic et son
    risque pénal, le crime organisé, d'essence polycriminelle, ne se limite pas à
    une mono-activité mais embrasse le vaste spectre de l'illicite. Fort de ce
    constat, cet ouvrage propose une mise en perspective globale, couvrant, point
    peu perçu, les angles morts constitués par les liens existant entre différents
    marchés criminels. Administrateur à la DG Justice, Liberté et Sécurité de la
    Commission européenne, Mickaël R. Roudaut est diplômé en droit public, droit
    communautaire et en criminologie. Ancien coopérant à l'Ambassade de France à
    Washington, il exerce depuis dix ans des fonctions en lien direct avec la lutte
    contre le crime organisé. Chargé de cours à l'École des Officiers de la
    Gendarmerie Nationale, il est également conférencier à l'Université de Paris II
    et à l'IPAG de Clermont-Ferrand. Il a publié différents articles consacrés aux
    problématiques criminelles.

empty