Croquant

  • La France vit-elle une « crise d'identité » ? Les Français sont-ils en proie à une « insécurité culturelle » ? L'Europe connaît-elle une déclin culturel ? De nombreux auteurs et les grands médias surfent allègrement sur de telles idées, mais quelle est leur réalité ? Bref, y a-t-il une raison de s'inquiéter de la perte de « nos valeurs » ou d'un « modèle de civilisation » ? Est-ce la faute de Mai 68 ? du féminisme ? De l'islam ? De la fracture périrubaine ? De l'enseignement trop abstrait de l'histoire ? Battant en brèche ces idées reçues, une douzaine de spécialistes en sciences sociales analysent l'origine et les différentes déclinaisons de cette mythologie de la crise identitaire. Ils montrent qu'un ensemble de poncifs a été récemment utilisé par l'extrême droite pour mener une nouvelle offensive idéologique, qu'elle a réussi à imposer comme une évidence sur l'échiquier politique et dans tout l'espace public.

    Histoire et utilisations de la notion d'identité en sciences sociales et en politique, par Régis Meyran.
    Généalogie de l'insécurité culturelle, par Klaus-Gerd Giesen.
    Comment la rhétorique identitaire organise le brouillage idéologique entre gauche et droite, par Julien Théry.
    Ludivine Bantigny : la rupture 68 ?
    Une laïcité identitaire et islamophobe, par Raphaël Liogier.
    Le roman national comme acte de foi ? par Laurence De Cock.
    L'identité nationale et l'essor de la thématique identitaire, par Nicolas Offenstadt.
    Fabrice Dhume : communautarisme multiculturalisme et universalisme républicain : qu'en dit la sociologie.
    Les ambiguïtés du mot « diversité », par Réjane Senac.
    Les identitaires et la « théorie du genre », Fanny Gallot.
    La fracture périurbaine existe-t-elle ? Une critique des thèses de Christophe Guilluy, par Cécile Gintrac.
    Ce qu'on fait dire aux sondages, par Patrick Lehingue.
    Insécurité réelle et insécurité ressentie, par Laurent Mucchielli.

empty