Parascolaire

  • étincelles pédagogiques : paroles d'élèves, pratiques de profs Nouv.

  • Au sommaire, un dossier central qui prolonge les trois journées qui ont rassemblé plus de 300 personnes, à Créteil et Paris en mars 2015, pour échanger et développer des pratiques pour l'égalité dans et en dehors de la classe. Praticiens, militants, sociologues et chercheurs - de France et de l'étranger - abordent la question de l'égalité sociale et proposent des pistes concrètes.
    En complément à ces réfl exions, une dizaine de rubriques (dans les luttes, pédagogie sociale, culture, écologie, philo à l'école, etc.) viennent nourrir un autre regard sur l'éducation et engager la réfl exion pour une autre école. Un numéro entièrement illustré par le graphiste Bruno Bartkowiak.

  • « N'Autre École, revue trimestrielle..de la CNT éducation, se propose d'être un outil pour celles et ceux qui refusent le statu quo..du tri social et de l'apprentissage de la soumission par l'école. Des pédagogues, des..syndicalistes - souvent les deux à la fois - échangent leurs réflexions et s'interro..ent sur..leurs pratiques, professionnelles ou militantes. Qu'ils soient à la CNT ou non, ils..n'appartiennent pas à la catégorie des commentateurs mais vivent ce dont ils parlent. Ils..n'o..t pas non plus cette crainte de la parole et de la mise en questions si prégnante dans la..société et dans les salles de maîtres ou de profs et qui conduit à la résignation et à l'enfermement individuel. N'Autre École est une revue syndicale et pédagogique faite par celles et ceux qui font l'école, et qui veulent changer de société et d'école. Mais on ne dialogue pas tout seul, nous voulons être nombreux, plus nombreux qu'aujourd'hui, à parler, réfléchir et construire. »

  • "Puisque la répétition est l'art du pédagogue, qu'on nous permette une nouvelle fois d'insister sur la conviction que la pédagogie s'inscrit inévitablement dans un projet politique et social. N'en déplaise à ceux qui s'efforcent cyniquement de le camoufler ou à ceux qui ont déposé en cour de route ce fardeau devenu trop encombrant. En ce qui nous concerne c'est en reliant ces deux engagements - l'action pédagogique et l'action syndicale - que nous entendons avancer au milieu de la foule de ceux qu'ont rêvé un autre monde." Cantonné à la seule question des moyens ou englué dans l'artificielle querelle opposant "réac-publicains" et pédagogistes, le débat autour de l'école est aujourd'hui dans l'impasse. Proposer une relecture des classiques de la pédagogie et questionner leur actualité à la lumière des enjeux présents est une manière de réactiver l'inspiration qui guidait les éducateurs d'hier. De Francisco Ferrer à Jacques Rancière, en passant par Célestin Freinet, Paulo Freire, Pierre Bourdieu ou Ivan Illich, ce recueil esquisse le bilan d'un siècle de pratiques et de luttes pour une éducation réellement émancipatrice. Ce parcours pédagogique emprunte également des chemins oubliés ou plus inattendus :
    L'apport du syndicalisme révolutionnaire, de Fernand Pelloutier à Albert Thierry, ou l'oeuvre éducative de la révolution libertaire espagnole. Si la postérité a conservé la trace de quelques-unes des figures convoquées ici, elle ne doit pas nous faire oublier que le combat pour une école de la liberté et de l'égalité fut toujours une pratique collective et sociale.

empty