Langue française

  • Avec La Société de l'anticipation, Eric Sadin nous met face à une société qui refuse l'accident, l'imprévu, jusqu'à l'extrême. Outil majeur de cette anticipation, le web 2.0 pousse cette logique jusqu'à devancer nos attentes, nos désirs. Entre devancer et conditionner, la frontière est mince. Et si le web nous dictait nos comportements ? Et si la société de l'anticipation était tout simplement celle de la mort du libre arbitre ? Un essai choc sur le monde qui vient.

  • Cette édition très spéciale célébrera le cinquantième numéro de Multitudes en faisant le point sur les diverses formes de résistances créatives opposées à l'emprise de plus en plus étouffante du capitalisme global.
    Nous multiplierons les observations des mutins qui, de l'Argentine des années 1990 à l'occupation de Wall Street en 2011, s'opposent par les moyens les plus divers aux mesures imposées au nom de la logique comptable et des nécessités financières. Un thème récurrent montrera que le capitalisme (cognitif ) est simultanément dépassé par la logique interne de son développement et par la résistance de ceux qui s'opposent à lui.
    Au-delà de leurs actes de résistance, nous observerons les nouvelles formes de vie locales ou globales de ces lutins et mutins.
    Question cruciale du dossier : comment faire de la politique aujourd'hui ? Occuper une place publique, aider des immigrés illégaux, bricoler une université populaire, animer une revue, faire du lobbying auprès de dirigeants politiques, passer au bio, instituer un collectif d'intermittents : autant de terrains d'invention dont la cartographie reste encore largement à faire.

  • Homo sampler

    Eloy Fernandez Porta

    • Inculte
    • 7 Septembre 2011

    Le pop était venu à bout du concept canonique de haute culture.
    Enfin, il l'avait relégué dans les catacombes de l'underground. Mais là-bas, elle s'est refait une santé, s'est reconfigurée. Elle a utilisé les conduits du système et propagé une nouvelle substance qui a corrodé les paysages pop, les vidant de ses héros, de ses sujets. Une information légère structurée et problématisée comme un savoir académique : telle a été la condition et le calvaire du changement de siècle.
    C'est cette culture dite afterpop qu'Eloy Fernandez Porta déploie pour nous dans cet essai docte et hilarant. Une culture nouvelle qui demande à son consommateur de connaître également Freud et les Simpson pour en saisir tous les enjeux.

empty