Economie mondiale

  • Homo sampler

    Eloy Fernandez Porta

    • Inculte
    • 7 Septembre 2011

    Le pop était venu à bout du concept canonique de haute culture.
    Enfin, il l'avait relégué dans les catacombes de l'underground. Mais là-bas, elle s'est refait une santé, s'est reconfigurée. Elle a utilisé les conduits du système et propagé une nouvelle substance qui a corrodé les paysages pop, les vidant de ses héros, de ses sujets. Une information légère structurée et problématisée comme un savoir académique : telle a été la condition et le calvaire du changement de siècle.
    C'est cette culture dite afterpop qu'Eloy Fernandez Porta déploie pour nous dans cet essai docte et hilarant. Une culture nouvelle qui demande à son consommateur de connaître également Freud et les Simpson pour en saisir tous les enjeux.

empty