Aurore Chéry

  • Louis XVI nous semble désormais si familier que chacun s'en fait une représentation stéréotypée. Le roman national, qu'il soit républicain ou royaliste, l'a figé en un être coupé de la réalité.
    Pour cet ouvrage, l'historienne Aurore Chéry a mené des recherches inédites s'appuyant sur les sources primaires, pour certaines encore inexploitées, et les travaux les plus récents des historiens. Elle offre ici un portrait entièrement renouvelé du roi de France, un souverain aux idées avant-gardistes et à la personnalité dérangeante, à la fois allumeur de révolutions et républicain bien décidé à transformer le monde. Aurore Chéry montre comment, pour se protéger d'une cour hostile et mener à bien la politique de ses rêves, il a revêtu divers masques. Loin de l'homme apathique souvent décrit, on découvre un roi déterminé, au caractère entier, un tacticien contraint de fonder sa politique sur la ruse, la dissimulation et la manipulation. Mais ce nouveau Machiavel est aussi un être passionné, prêt à tout risquer par amour pour Françoise Boze, l'espionne protestante à son service.
    Au-delà de ce portrait fascinant, l'historienne dresse le tableau complet d'une époque rendue plus vivante par la diversité des approches qui s'éclairent l'une l'autre, de la littérature à la philosophie en passant par la médecine. Proprement recontextualisé, le règne de Louis XVI nous révèle tout ce que notre modernité lui doit et combien il est susceptible de nourrir de riches réflexions pour l'avenir.

  •  Le Journal de Cléry et les Mémoires de Sir Thomas Herbert font figure de monuments pour la mémoire respective de Louis XVI et de Charles Ier d´Angleterre. Les deux textes ont en effet eu une longue postérité et ont chacun servi la réhabilitation des monarques décapités.

    Quels sont les enjeux qui ont motivé leurs auteurs ? Dans quel contexte ont-ils été écrits et y a-t-il une filiation entre ces textes présentés ensemble pour la première fois ? Ce sont les questions auxquelles répond la présentation de l´ouvrage à partir d´une préface et d´une présentation du contexte.  Pour rendre ces textes accessibles au grand public, ils sont également accompagnés d´une chronologie et d´une brève présentation des événements relatés. Des notes permettent aussi d´éclairer la lecture.

  • Tout le monde a en tête certaines phrases : « Je vous ai compris ! » « Nos ancêtres les Gaulois. » « S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche ! » Elles ont longtemps figuré dans les manuels d'histoire, avant d'en être expulsées - ce qui ne les a pas empêchées de continuer à hanter notre imaginaire commun, alors même que leur fausseté ou leur caractère apocryphe étaient démontrés. Aurore Chéry, William Blanc et Christophe Naudin proposent dans cet ouvrage une déconstruction de chacune de ces assertions qui en disent finalement plus long sur le contexte qui les a vus naître ou les réactive que sur le fait historique lui-même. Ils démontrent ainsi le pouvoir des mots, et l'usage politique que l'on peut faire de la langue.

  • Lorànt Deutsch passe aujourd'hui pour un historien débonnaire mettant l'histoire à portée de tous. Or, l'immense succès des livres et documentaires du comédien, loin de véhiculer une l'histoire sans idéologie, s'appuient sur une vision profondément réactionnaire de notre passé. Les auteurs des Historiens de garde démontrent, grâce une étude du Métronome, en quoi Lorànt Deutsch est l'héritier des historiens d'extrême droite et la façon dont il interprète l'histoire au profit du "roman national" cher à Barrès et à Patrick Buisson.

empty